A tout petit point...

05 octobre 2014

Et si la couture était une thérapie?

J'ai longtemps hésité à écrire cet article.. Toujours cette éternelle question de la frontière privée / publique!

Mais j'aimerai partager ce sentiment avec vous et pourquoi pass avoir votre retour sur le sujet...

Lorsque j'ai débuté la couture il y a bientôt 5 ans, j'étais en congé parental. Un long congé parental... A refaire, je referai exactement la même chose, là n'est pas la question. Mais le regard de la société sur les femmes en congé parental... Outch, c'est ultra violent!

On en prend plein la tronche, on ne sert à rien, on ne fait rien de journée.. J'en passe et des meilleurs..

Pour moi la couture a été une révélation, je n'étais plus la "mère glandouille qui a pondu 3 gamins pour toucher les allocs et rester peinarde à la maison" (quand je vous disais que c'était violent!).. Je suis devenue celle qui crée, qui s'éclate dans un monde créatif, celle à qui on demande des conseilles... Celle que l'on félicite pour ses réalisations... 

Une révélation... Ensuite il y a eu le blog, les rencontres, dans une région où l'on débarque sans connaître personne... La couture a été aussi une façon pour moi de rencontrer, surtout via les Breizh, des filles formidables.

Mais là n'est pas exactement l'objet de cet article...

Pendant mon congé parental, j'ai passé quelques concours administratifs... Super stressant, et devinez comment j'ai géré le stress?... En me plongeant dans ma nouvelle passion... Juste avant les épreuves, je m'évadais dans ma "to do list" et autres listes de tissus à acheter... Magique, tout reprenait sa place, quand je parle de thérapie! 

Bon je n'en ai réussi aucun, la couture ce n'est pas magique, ça ne remplit pas les copies à votre place!!

Mais mon propose ne s'arrête pas là...

Dans la série, je vous raconte ma vie, il y a plus récemment... 

Au boulot, une surcharge de boulot énorme depuis la rentrée, du surmenage, en gros, au bord du "burn out". Pour être franche, c'est mon mari qui m'a ouvert les yeux, j'étais tellement à fond que je ne m'en rendais même pas compte... Et là encore, la couture entre en jeu. J'ai pris le temps de me replonger dans mes "précieux", vous savez ces coupons que vous n'osez même pas couper tellement ils sont beaux! A chaque fois, ça marche, enfin presque.. Les idées reviennent et on retrouve le chemin de l'atelier.. Les soucis, eux, restent à la porte...

Cette dernière partie est délicate, je ne sais pas trop comment l'aborder mais... Quand on est bousculée.. qu'on a l'impression de ne rien réussir.. En gros d'être nulle... Qu'on nous renvoi une image ultra négative... Alors il nous reste une chose, à nous les créatives car ça ne se limite pas à la couture, loin de là.. Une chose dans laquelle on est forte, douée ou pas mais c'est même pas là la question... où l'on s'éclate.. Un petit monde juste à nous...

Et ça c'est precieux...

C'est la raison pour laquelle je suis persuadé que la meilleur thérapie, c'est la créativité!

therapie_de_couture_carte_postale-rf3c0347eb1e84a6d8860a82f7cf1cf86_vgbaq_8byvr_512

 

(carte postale dénichée ici)

Et quand on peut partager ça avec des personnes fabuleuses... vous... alors juste, merci!

Posté par Atoutpetitpoint à 07:11 - bla bla... - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    pour moi aussi la couture est déstressante voir relaxante, elle me permet de m évader en créant de simple pyjama ou petite robe. Elle me fait réellement y bien, malgré que je n ai pas d atelier et que je dois ranger les jouets des enfants avant de pouvoir mettre les miens

    Posté par Virginie, 05 octobre 2014 à 08:15
  • C'est vrai, la couture ou tout simplement faire de nos mains nous fait du bien ( mais je confirme, ne remplit pas les copies !!!). La satisfaction d'avoir fait quelque chose d'unique par nous même, quel bonheur !
    Je te rejoins aussi bien sûr, à propos des breizh, merci encore à toi 'd'avoir créé ce blog et ses rencontres ! A bientôt, pour une de nos séances de thérapie de groupe !

    Posté par pik, 05 octobre 2014 à 08:21
  • Je suis tout a fait d accord avec toi moi aussi ayant 3 enfants j ai eu ma part de réflexions !!!!dont une qui m a marqué !C 'était au cour d un repas ,la femme de quelqu un que je ne connaissé pas qui elle donc travaillé en tant que secrétaire et qui devant tout le monde m'a dit avec une intonation de s...... T' a trop de la chance toi de rien faire !!!Elle m'a tellement foutu en rogne que je lui ai répondu ho oui t a vus comme j' ai de la chance moi comparer a toi ! La couture c est un moyen de s évader ,je fais du nail art aussi sur les ongles ,ces vraiment important pour moi d avoir ses 2 mondes qui sont un refuge .Ces quelques mots pour te dire que je comprend !

    Posté par Alana, 05 octobre 2014 à 08:36
  • Créer c'est s'évader!!!Bien sûr que tu dois continuer car tu le fais pour toi et en en faisant profiter ceux que tu aimes!!!Grosses bises

    Posté par CosIadoru, 05 octobre 2014 à 08:47
  • Je couds depuis nettement moins longtemps que toi et depuis deux mois, je n'ai pas eu le temps de m'y remettre, et ça me manque !
    Effectivement, ça permet d'oublier les soucis de tous les jours et les plus importants, de se concentrer sur une chose et une seule, un antistress de folie.
    Je crois bien que c'est pour ça que ça me manque autant

    Franchement, n'arrête pas, je me dis qu'un jour, j'arriverai non pas à en faire autant que toi, mais au moins que peut être, j'arriverai à faire aussi bien que toi
    Et dès que je peux, je reviens vers les Breizh, arg, courir après le temps...

    Posté par Polysane, 05 octobre 2014 à 09:36
  • Ce n est pas une question mais même une affirmation! Je coud depuis très longtemps, (environ 15 ans) mais je m y suis mise à fond suite à mon cancer et ça m a vraiment aidé à ne pas devenir dépressive, à penser à autre chose...et je conseil à tout le monde d avoir une porte d évasion.

    Posté par Eteann, 05 octobre 2014 à 09:52
  • Tout à fait d'accord avec toi Alexandra
    Bises

    Posté par doudoutilou, 05 octobre 2014 à 10:19
  • Tout à fait d accord !! Perso c'est plus la broderie qui me vide la tête. J'ai des jumeaux de 2 ans et demi alors ça fait du bien de s'évader un peu

    Posté par Gaby-et-les-mini, 05 octobre 2014 à 10:23
  • Comme je te comprends Alexandra. J'ai commencé à coudre pendant ma grossesse pour Axel, et quand je suis retournée au travail après sa naissance, un travail que je n'aimais pas, et dans lequel je ne me sentais pas à ma place, le moyen que j'avais de m'évader, c'était de penser aux petites coutures que j'allais pouvoir faire pour lui une fois rentrée à la maison
    La couture m'a sauvée de mon travail ennuyeux, vive la couture

    Posté par adeline(lilaxel), 05 octobre 2014 à 10:26
  • je me reconnais en te lisant !
    ben oui en congé parental, on ne glande rien ! tout se fait tout seul.Cest bien connu .Et quand on me demande ce que je fais , je réponds "agent secret"......... oui car personne ne voit ce que je fais .!" et ça leur cloue le bec !!!
    j'ai aussi fait un blog non pas pour "montrer" ce que je fais car je ne suis pas une douée mais pour trouver des filles sympas qui partagent la même passion, les patrons , les idées etc.........
    alors ne lache pas la couture , tu te priverais de qq chose d'important
    allez à très vite avec tes beaux tissus..........

    Posté par brelok, 05 octobre 2014 à 10:28
  • Je suis tout à fait d.accord ! Pour moi la couture est un vrai exutoire !

    Posté par AxelleC, 05 octobre 2014 à 10:55
  • Absolument d'accord avec toi! Je trouve que le diy est un révélateur de nos envies, de notre créativité et plus encore. Par contre la ou je ne suis pas d'accord c'est que notre boulimie de tissus peut nous coûter cher qu'une thérapie. Lol!

    Posté par Et puis la neige, 05 octobre 2014 à 11:03
  • Oui ça fait du bien ! Moi je fais partie des "chanceuses" qui restent à la maison (ah oui tu parles en inval...), et quand je vois tout le temps passé à faire la bouffe,le ménage, le repassage et j'en passe, et qu'au final tout disparaît en quelques minutes, tu te réjouis de pouvoir faire des choses toutes jolies toutes propres, et qui restent !!! Du "travail" durable ! Et qu'on a plaisir à faire, et qui font plaisir aussi aux personnes à qui on les offrent (y compris à nous) et qui voudraient bien qu'on en fasse plus ! Lol

    Posté par Nikkoconcarneau, 05 octobre 2014 à 11:04
  • ben dis donc le moral c'est pas ça, mais tu as raison la création couturistique (tu as vu dis comme ça, ça prends une autre ampleur) est une thérapie. Je couds depuis 53 ans et crois moi ça m'a sauvé de la déprime plus d'une fois. J'ai eu 3 enfants (fils) et je suis restée à la maison. On m'a dit plus d'une fois que je vivais au crochet de la société (avec les alloc) sauf que mes fils avaient 5 ans et demi de différence et que je n'ai pratiquement jamais rien touché pas plus que de rentrée scolaire, ni d'allocations logement mon Mari était en haut du plafond pour 100 Francs de trop gagné dans l'année rien nada pas d'avantages... tu vois chaque époque à ses Cons....
    Aller haut les cœurs, continue à coudre et moque toi bien de tous ces gens qui sont indispensables au travail... moi ça ne m'a pas manqué même si maintenant ma retraite est vraiment maigre heureusement l'H est là et j'ai eu beaucoup de satisfaction d'être avec mes enfants... et eux s'en rendent compte et me le disent c'est le principal...
    tes coutures sont magnifiques et tes Loulous aussi donc tout baigne
    courage et bonne couture....
    bisounettes
    mamiemamour

    Posté par mamiemamour, 05 octobre 2014 à 11:07
  • comme je te comprends c'est pareil je ne m'en suis apperçue que récemment mais déjà le week end avant mon bac je me suis fait un petit short!! et apres pendant mes études je n'avais pas bcp de place dans mon studio pour un coin couture mais je me détendais le midi avec mon point de croix .... j'ai également repris bcp la couture pendant mon congé...et oui on s'en prend plein la poire "quoi t'es ingé et tu arrêtes de bosser pour t'occuper de tes enfants!!"...je n'ai pas repris d'activité depuis la fin de mon congé parental et je n’arrête pas!!! entre couture travaux dans la maison!! créer de ses mains est une super thérapie contre la déprime !! alors j'adore ton étiquette et me permet de la mettre également sur mon blog bises très bon week end automnal

    Posté par gaelle, 05 octobre 2014 à 11:15
  • C'est clair, moi ça m'a sauvé la vie quand j'attendais le Lutin...et depuis...

    Posté par Quattre, 05 octobre 2014 à 11:47
  • mais oui !

    les mêmes réflexions que tu as eues !
    j'ai continué à coudre , je me suis appliquée dans les finitions et je suis fière de porter mes vêtements.... les réflexions ne me touchent plus car je sais qu'elle est ma valeur !
    développer sa créativité, la partager avec les autres est beaucoup plus enrichissant et durable que la vie professionnelle qui quelquefois ne tient qu'à UN FIL !!!!!
    bises
    cox

    Posté par cox, 05 octobre 2014 à 11:56
  • Je suis d'accord avec toi, moi çà m'a permis de passer au-dessus de certains événements douloureux, de m'évader, de ne plus penser à tous les soucis du quotidien. Il y a quelques semaines, j'ai fait le lien entre le début de la couture et les soucis que j'ai rencontré, çà a été ma bouée de sauvetage ! Pour le reste, en France on juge trop facilement les autres, il faut savoir rester à sa place et se concentrer sur l'essentiel. Bon dimanche.

    Posté par Lili du Breizhil, 05 octobre 2014 à 12:28
  • C'est exactement ça. Maman de 3 Ziboux, la couture est véritable exutoire en plus d'être devenue une passion et un métier. Ça ne solutionne pas toujours les problèmes mais ça permet de prendre du recul. Merci Alexandra pour ce billet bien à propos pour moi surtout en ce moment.

    Posté par P'tite Ju, 05 octobre 2014 à 12:59
  • D'accord aussi, la création revalorise, elle permet d'avancer et aussi de rêver. Je m'obstine à essayer d'apprendre encore et encore et de perfectionner mon travail créatif.

    Posté par Lorence, 05 octobre 2014 à 13:07
  • Bien dit !
    Dans la vie j'ai deux thérapies : la couture et l'équitation. Dans ma vie d'expat la couture m'aide beaucoup, surtout pendant les périodes où je ne travaille pas,au moins j'ai l'impression de faire quelques chose d'utile (des vêtements pour les enfants) outre le fait de s'occuper des enfants et de la maison ; ou au cours des phases d'adaptation dans un nouveau pays.
    Merci pour ce joli post !

    Posté par Solenne, 05 octobre 2014 à 15:06
  • Je suis d'accord avec toi, la création c'est aussi mon monde impénétrable, celui où je me réfugie, celui où je suis seule et sereine et le blog c'est celui avec qui je peux en parler, échanger sans être celui dans lequel je vis réellement... Sommes nous schizophrène ? Lol ! Quoi qu'il en soit, c'est un besoin. Continuons ! Belle journée à toi !

    Posté par CélineEmmanuelle, 05 octobre 2014 à 16:27
  • Moi, je suis ingénieur en gestion de la famille ( autrement dit mère de famille ) !
    Toutes les petites phrases assassines, je les ai entendu aussi, mais passons. Oui, la couture est pour moi, une réalisation de moi-même. Il faut dire que pour faire de la couture, il faut un minimum d'habileté, une bonne dose de patience et un petit peu plus qu'un petit pois dans la tête pour se faire du sur-mesure. Bah oui, je n'ai pas la taille mannequin, donc n'étant pas un standard, un minimum de modifications s'impose !!! On en aurait à dire des choses sur le monde de la couture, c'est inépuisable ! Quelles richesses nous avons, nous les couturières !!!!

    Posté par rosephi, 05 octobre 2014 à 16:27
  • Une fois on m'a demandé quand m'avais pris la passion de la couture et en y réfléchissant, j'ai toujours aimé ça mais c'est devenu une vraie "obsession" quand j'ai perdu une personne très chère. Le temps que je passais avec elle s'est transformé en cousette. Et oui je suis aussi une profiteuse puisque je bénéficie des allocations pour mes enfants... Et si faire des enfants était financièrement lucratif ça se saurait!

    Posté par Coton & Organza, 05 octobre 2014 à 16:32
  • A l'unanimité, c'est un grand OUI!
    Comme toutes les autres, la couture va au delà d'un simple passe temps, ça permet de se vider la tête tout en faisant quelque chose qu'on aime.
    Après une journée à gérer la misère la plus grande, à baigner dans des histoires glauques au possible, j'aime la futilité de choisir de tissu à coordonner, admirer des motifs et des couleurs sur mes tissus chéris....
    Tu vois, tu as bien fait de publier cet article, il fédère!

    Posté par Elz, 05 octobre 2014 à 16:54
  • entierement d'accord avec toi!!!!!heureusement avec notre passion on arrive a passer outre les soucis quotidiens....
    chacune de nous trouve un échapatoire....toi c'est la couture moi le sport.....mais toi il y a une trace...de belles créas!!!

    continues donc comme ça et fais nous encore de belles cousettes....

    ♥douce soirée♥

    Posté par myriam, 05 octobre 2014 à 19:15
  • OUIIIIIIIII je suis tout à fait d'accord avec toi, la couture est une thérapie !
    j'en suis la preuve vivante !
    Après le décès soudain de mon père "devant mes yeux", j'étais totalement anéantie, perdue et je me suis réfugiée dans la couture et je crois vraiment que si je ne l'avais pas eu, j'aurai sombré dans une grosse dépression malgré ma famille ... là grâce à la couture, j'étais limite mais je n'ai pas sombré totalement !
    Moi aussi je me suis demandée si je devais parler de ma vie dans mon blog .... j'en parle peu mais comme la couture et mon blog m'ont sauvé, à la date anniversaire du décès de mon papa, j'ai eu besoin d'en parler ...
    Cet article à toute sa place, car je pense sincèrement qu'on ressent toute la même chose ! la couture est un besoin pour s'évader ! et je dirais qu'on a la chance d'avoir cette" passion" qui nous aide ...tous ne l'ont pas !

    Posté par ouistiti, 05 octobre 2014 à 19:22
  • c'est tellement ça

    Posté par cindy, 05 octobre 2014 à 19:30
  • Très juste...

    Il y a 2 ans, quand je me suis retrouvée avec une classe d'élèves en très grande difficulté et que j'avais l'impression d'être une grosse nulle et de ne pas avancer avec eux, je corrigeais les éval... et j'allais me coudre une robe pour me remonter le moral, très efficace comme traitement !

    Posté par grabotte, 05 octobre 2014 à 20:44
  • une excellente thérapie!

    Je n'aurais pas dit mieux que toi! Pour moi c'est rarement la couture, plus souvent la photo et le crochet, ou mes chats, ou mon jardin....Et à chaque fois, le même effet: on relativise les ennuis et le quotidien! Plonger dans ma réserve de pelotes: mes muscles se détendent d'un coup!
    Bises, belle soirée

    Posté par Madynla, 05 octobre 2014 à 21:07
  • Je suis complètement d'accord avec toi. Pensez a la couture, aux tissus bref c'est ma bouffé d'oxygène. Ça aide a prendre du recul et déstresser, je m'évade et oubli quelque minutes tout ce qui m'écrase au quotidien

    Posté par Cecebisounours, 06 octobre 2014 à 00:01
  • Tu as eu raison de faire ce billet, je le trouve tellement vrai et révélateur des mesquineries du quotidien... Je n'ai pas encore eu droit à des remarques mais parfois, c'est plus insidieux, avec 4 gosses, quand je me retrouve avec des gens que je ne connais pas, on ne me demande même pas quel boulot je fais... comme si c'était évident que j'étais mère au foyer, ben non, je suis chargée de comm' à 80% et c'est mon choix (je me suis arrêtée pour le 1er pourtant), alors la couture, c'est évident que c'est une forme de thérapie, ça fait un bien fou!!!, c'est pour ça qu'on si accro non )

    Posté par CompagnieTwinny, 06 octobre 2014 à 09:57
  • Comme tes mots me parlent! Pour moi aussi la couture ainsi que la broderie sont des bouées de sauvetage lorsque le quotidien devient trop pesant. Après c'est à double tranchant: le fait de ne pas pouvoir y consacrer autant de temps que je voudrais peut engendrer de la frustration. Malgré tout quel chance d'avoir une passion, quelle qu'elle soit!

    Posté par Thé Citron, 06 octobre 2014 à 12:30
  • Chez moi j'ai pas le problème de maman en congé parental elle fout rien!! ici c'est monaie courante et c'est plutôt l'inverse" oh la la elle a trois enfants (voir 4) et elle bosse je sais pas comment elle fait!!!" par contre après mon congé parentale j'ai décidé de devenir ass mat et la je dois avoué que c'est plus le même registre!! et oui tu es à la maison mais on s'occupe quand même de petits bouts les gens trouvent que tu ne fais rien ou pas grand chose mais par contre il ne feront jamais notre boulot (oh la la m'occupé d'enfant toute la journée comme toi je pourrais pas!!) alors tu sais le regard des autres on s'en fout total!!!!! continue de me/nous faire rêver avec tes coutures pour que moi aussi je finisse par m'y mettre vraiment

    Posté par gwen, 06 octobre 2014 à 12:44
  • Je suis entièrement d'accord ,une thérapie , une vraie et c'est le psy qui me l'avait conseillée.....çà marche et c'est génial . MERCI de nous le rapeller

    Posté par ZOLI POUR ROSE, 06 octobre 2014 à 13:13
  • Merci ! Oui merci parce que tu exprimes tout à fait ce que je ressens...
    Je m'évade dans MA couture, Mes tissus, Mes meubles pour les ranger, Ma machine, Mes patrons et là mes soucis n'existent plus ...

    Posté par Marion, 06 octobre 2014 à 14:44
  • Tu as résumé ce que beaucoup pensent, et ce que je ressens...

    Posté par Ta Thilde, 07 octobre 2014 à 10:03
  • Pour moi c'est la course a pied qui me sert de therapie, c'est meditatif pour moi.

    Posté par Triton, 12 octobre 2014 à 18:30
  • moi la couture ça m'a permis de m'évader de mon métier . Je suis manip radio en milieu hospitalier , voir des gens malades avec aucun espoir de les guérir , les voir mourir sur la table de radio , voir la souffrance et la misère, c'est pour moi un exutoire , une façon de me vider la tête quand je rentre chez moi et c'est grâce à la couture que j'ai pu tenir 40 ans dans ce métier. J'aime mon métier mais si on ne prends pas du recul avec d'autres activités , on ne tient pas des années .

    Posté par jobenier, 28 octobre 2014 à 22:07

Poster un commentaire